Conseils pour la pulvérisation et l'épandage

Généralités sur la sélection du bon pulvérisateur

Le bon pulvérisateur doté d'un équipement optimal permet de gagner du temps et de faire des économies de produit à pulvériser. Pour faciliter votre choix, nous avons intégré dans notre site Internet www.birchmeier.com un sélecteur de produits qui vous aide à trouver le bon appareil au moyen de critères les plus divers.

Quelques critères au choix tiennent lieu de règle générale:

  • Plus la distance de votre jardin ou l'étendue de la surface à traiter sont grandes, plus l'appareil doit être plus grand.
  • Pour les applications de moindre ampleur, un pulvérisateur manuel suffi.
  • Lorsque plusieurs litres doivent être appliqués, les appareils à réservoir sous pression avec des contenances de 1 à 5 litres sont de convenables. Ces appareils présentent l'avantage d'être sous pression et de permettre ainsi de pulvériser sans interruption.
  • Pour les jardins de plus grandes dimensions avec 20 rosiers ou plus, des haies, ou des arbres, nous vous recommandons d'utiliser un pulvérisateur à dos. Vous en trouverez des modèles plus simples, tels que le RPD ultra moderne avec raccords connectés, jusqu'à des appareils haut de gamme tels que l'Iris ou le Flox. Ces derniers ont fait leurs preuves depuis des décennies à travers le monde dans les conditions les plus rudes qui soient. Solide et robuste.
  • Les appareils à batterie ou motorisés viennent compléter la gamme.
  • Vous pouvez choisir les accessoires de chaque appareil selon vos besoins.

 

Les jardiniers exigeants, tant privés que professionnels, trouveront l'appareil adapté dans notre gamme de produits. Pour une utilisation occasionnelle, des appareils plus simples avec raccords emboîtés et une pression maximale de 3 bar suffisent. Pour une utilisation plus fréquente, nous recommandons des modèles avec raccords vissés qui permettent de travailler à des pressions de 4 bar et plus. Un petites applications peuvent être recouvertes par un pulvérisateur manuel. Pour l'utilisation de quantités de 0.5 litres ou plus ou des applications multiples, les petits appareils à réservoir sous pression permettent de facilement effectuer les traitements. Ils présentent également l'avantage d'un travail régulier et rapide. Pour des quantités supérieures ou égales à environ 2 litres, nous utilisons des appareils à réservoir sous pression d'une contenance de 3 ou 5 litres. Les appareils à réservoir sous pression sont généralement équipés d'une pompe à air intégrée permettant de faire augmenter la pression. Selon leur équipement, ils peuvent aussi être mis sous pression avec de l'air comprimé issu d'un compresseur externe. Il n'est alors pas nécessaire d'augmenter la pression avec la pompe manuelle. Grâce à une pression plus élevée, le besoin de pomper à mains se réduit.

Plantes d'appartement

Les plantes d'appartement poussent particulièrement bien lorsqu'elles sont régulièrement vaporisées d'eau tiède. Vous obtiendrez de magnifiques feuilles saines en les vaporisant d'engrais liquide dilué. Votre revendeur peut vous indiquer l'engrais approprié. Si des insectes nuisibles, cochenilles farineuses et tétranyques apparaissent, un insecticide ou un antiacarien peuvent y remédier.

Choisissez des produits concentrés pour une utilisation ciblée avec pulvérisateur, méthode plus parcimonieuse, plus économique et plus écologique. Regardez attentivement les indications sur le dosage! Répéter le traitement 3 ou 4 fois en respectant un intervalle de 10 jours.

Pulvérisateurs recommandés:

Pulvérisateurs manuels ou appareils à réservoir sous pression de plus petite taille de max. 1 à 3 litres.

Roses

Au printemps, avant la formation des bourgeons, et jusqu'en septembre, il est indispensable de contrôler à intervalle régulier (tous les 14 jours) si les plantes présentent les traces d'une maladie. Pour prévenir l'apparition de maladies fongiques telles que l'oïdium et le mildiou, la rouille ou le marsonia, pulvériser et minutieusement les rosiers avec un fongicide le plus tôt que possible. 

A la fin de l'automne doit s'effectuer le dernier traitement pour éviter l'hivernage des spores de champignon. Si vous avez déjà constaté une attaque fongique, coupez à temps les roses fanées pour éviter que les champignons ne se propagent. Pulvériser immédiatement avec un insecticide contre les pucerons ainsi que tous les insectes nuisibles mangeurs et suceurs de plante.

Dans le cas des tétranyques, les acaricides sont particulièrement adaptés. Le traitement est répété à des intervalles de 14 jours maximum jusqu'à ce que tous les insectes nuisibles aient disparus. Toujours diluer les concentrés utilisés avec les quantités d'eau prescrites. Utiliser les produits déjà dilués dans un délai de 24 heures – leur efficacité diminue ensuite. Toujours observer les consignes d'utilisation du fabricant !

Pulvérisateurs recommandés:

Jusqu'à 10 rosiers:
appareils à réservoir sous pression de petite taille, de 1 à 3 litres

Jusqu'à 20 rosiers:
appareils à réservoir sous pression de 5 litres

A partir de 20 rosiers:
pulvérisateurs à dos à pompe manuelle.

Pour de plus grandes surfaces ou une utilisation plus fréquente
pulvérisateurs à dos ou sur roues, à batterie ou motorisés

Utiliser des rallonges télescopiques pour les rosiers grimpants. En cas d'infestation légère, un pulvérisateur de grande portée tel que le Florajet suffit, même pour les grandes surfaces.

Plantes de balcon telles que les géraniums, pétunias et viornes lantanes

Les balcons protégés sont la plupart du temps secs et chauds et offrent ainsi un climat idéal aux pucerons, tétranyques et mouches blanches. C'est pourquoi nous vous recommandons de bien observer vos plantes, pour que vous puissiez réagir avec le produit adapté dès qu'une quantité minime d'insectes nuisibles s'est regroupée. Pour lutter contre les pucerons et les mouches blanches, vous pouvez vous procurer des concentrés d'insecticides adaptés chez votre revendeur. Pulvérisez minutieusement les plantes, surtout sur leur face inférieure.

Il est important de bien répéter le traitement quatre fois à un intervalle de 10 à 14 jours. Les tétranyques ne peuvent pas être traitées par des insecticides communs. Dans ce cas, seuls des produits concentrés spéciaux tels que les acaricides sont efficaces. Traiter à plusieurs reprises est la règle ici aussi.

D'ailleurs : notez que l'objectif principal d'une fleur d'été est toujours de produire des semences. Par conséquent, immédiatement couper les fleurs flétries pour que la plante puisse produire encore plus de fleurs et prolonger ainsi le temps de la floraison.

Pulvérisateurs recommandés:

Pulvérisateurs manuels, Florajet, réservoirs sous pression de max. 1 à 3 litres.

Arbres fruitiers, baies, vigne

Qui peut bien vouloir des fruits piqués ? Pour éviter cela, traiter suffisamment tôt et régulièrement les arbres fruitiers à l'aide d'un produit approprié. Un traitement effectué à temps est aussi la bonne mesure à prendre en cas d'apparition de croûtes et de blanc. Pour prévenir l'apparition de moniliose sur les pommiers, pulvérisez avec une préparation adaptée les bourgeons au moment où ils se mettent à gonfler.

Au début du bourgeonnement et au moment où les fleurs fanent, pulvériser avec un fongicide. Un hôte qui n'est pas le bienvenu pour les framboisiers est le ver des framboises. Pulvérisez un produit approprié après la floraison. Les mûriers sont des plantes certes très robustes, mais elles peuvent être particulièrement endommagées par la cochenille du mûrier. Sur les pieds de vigne, en particulier les vignes en treille, apparaissent souvent des cochenilles. Elle puisent dans le pied de vigne des nutriments précieux et extraient des sécrétions similaires à du miel. Différentes fumagines se développent alors, qui noircissent les grappes et les feuilles. Un traitement hivernal avec les produits correspondants est bénéfique. Les larves des otiorhynques et les vers blancs peuvent considérablement endommager les racines. Un produit à pulvériser adapté ou l'utilisation d'auxiliaires tels que des nématodes est recommandée. Vous trouverez de bons conseils auprès d'un revendeur formé sur ce sujet ou de services de conseil. En fonction de l'application, l'utilisation d'un gicleur, par exemple notre Vario Gun, ou le Gun Media pour une pression supérieure à 10 bar, facilite beaucoup le travail. Ils permettent de former aussi bien un brouillard qu'un jet qui, selon l'appareil, peut avoir une portée pouvant atteindre 8 m.

Pulvérisateurs recommandés:

Selon la taille des arbres: appareils à réservoir sous pression de 3 litres et plus. Pulvérisateurs à dos ou sur roues pour les plus grandes surfaces ou les arbres. Avec les rallonges télescopiques, il est possible de gagner beaucoup de temps et d'économiser beaucoup de produit à pulvériser ; elles sont disponibles dans des longueurs de 1 à 7 m.

Elimination des mauvaises herbes

Les traitements avec herbicides sont les plus efficaces lorsqu'ils sont appliqués par un temps propice à la prolifération des mauvaises herbes. Veiller à ce que ceux-ci ne soient pas rincés pas la pluie ou des installations d'arrosage dans les 24 heures qui suivent l'application. Contrairement à une application avec un arrosoir, la pulvérisation présente l'avantage de faire adhérer les fines gouttes aux mauvaises herbes et d'améliorer leur action. De plus, cette méthode permet de réduire la pollution des sols.

Pulvérisateurs recommandés:

L'application détermine l'appareil. Dans le cas d'un gazon peu envahi par les mauvaises herbes, un traitement ponctuel peut s'avérer plus laborieux, mais permet d'économiser beaucoup de produit à pulvériser et réduit l'empreinte écologique. A cet effet, les appareils à réservoir sous pression de 1-3 litres, éventuellement 5 litres, suffisent, même pour des surfaces de gazon ou de jardin plus importantes. En fonction de l'application, nous proposons des capots de protection ronds ou ovales dotés de buses assorties. Les capots de protection empêchent le vent de déplacer le produit pulvérisé et donc d'endommager les plantes utiles voisines. Pour le traitement de grandes surfaces, nous recommandons d'utiliser des pulvérisateurs à dos équipés d'une rampe de pulvérisation ou de nos buses d'angle. Ces dernières sont plus maniables qu'une rampe de pulvérisation et permettent de travailler très rapidement. Les herbicides doivent toujours être appliqués à faible pression (entre 1,5 et 2 bar). Cela permet d'obtenir de plus grandes gouttes et de réduire ainsi la dérive. Nous vous recommandons d'utiliser nos valves CF (Constant Flow). Celles-ci permettent d'obtenir une pression constante et donc une taille de gouttes uniforme.

Légumes, tomates, herbes aromatiques, etc.

Les pucerons, chenilles, etc... sont traités avec les insecticides usuels du commerce dont les agents actifs sont dégradés par les plantes peu de temps après leur application. Après un délai d'attente correspondant, les légumes bien lavés peuvent être savourés sans crainte. On conseille encore aujourd'hui d'étayer les tomates après la formation de 8 infrutescences. Dès que vous observez les premières traces de mildiou sur vos tomates, traitez-les avec un fongicide approprié. Les tétranyques ne peuvent pas être traitées par des insecticides communs. Dans ce cas, seuls des produits concentrés spéciaux tels que les acaricides sont efficaces. Traiter à plusieurs reprises est la règle ici aussi.

Pulvérisateurs recommandés:

Selon la taille de la surface à traiter, utiliser un petit réservoir sous pression, des
pulvérisateurs à dos ou sur roues avec des flexibles pouvant atteindre 50 m de long.

Un beau gazon

De nombreux propriétaires de surfaces gazonnées souhaitent un gazon dense, vert et régulier. Pas de mauvaises herbes ni de trous. Cela exige beaucoup de travail et de savoir-faire. Le plus simple est d'effectuer une bonne tonte. Fréquente et pas trop courte : une règle simple pour le gazon des maisons privées. L'entretien du sol, l'arrosage, le traitement mécanique tel que la scarification ou l'aération sont des tâches qu'il faut effectuer correctement. Vous trouverez sur Internet quantité d'astuces relatives à ces mots clés.

Quelques accessoires utiles de notre gamme:

Contre les mauvaises herbes et la mousse: de nombreux produits sont proposés sur le marché. Pour les produits à pulvériser, vous trouverez chez nous des rampes de pulvérisation à quatre buses pour le traitement de grandes surfaces. Ou aussi dotées de buses d'angle particulièrement adaptées au traitement autour de nombreux angles et arbustes du fait de sa flexibilité. Pouvant rapidement pulvériser dans la mauvaise direction, elle nécessite toutefois un peu d'entraînement..

 

Si vous souhaitez plutôt pulvériser ponctuellement des mauvaises herbes isolées, utilisez notre Superstar 1.25 avec le petit capot de protection.

 

Dispositifs d'arrosage ou engrais liquides: Pour tous ceux qui veulent traiter leur gazon avec de l'engrais liquide ou des amendements de sol dilués dans de l'eau avant l'arrosage, nous recommandons Aquamix 1.25 V. Celui-ci est rempli par exemple d'engrais liquide et raccordé au tuyau d'arrosage, puis le produit est appliqué sur de grandes surfaces.Un dosage précissélectionnable0.2%, 0.5%, 1.0 et2.0%.Position neutrepour l'arrosagesansconcentré. Un litre d'engrais liquide vous permet ainsi d'obtenir 500 litres d'eau d'arrosage à 0.2 %. Plus besoin de traîner de lourds arrosoirs.

 

Pulvérisateurs recommandés:

Selon la taille de la surface et la fréquence d'application.

Engrais sous forme de granulés:

de nombreux dispositifs permettant d'appliquer des engrais sous forme de granulés existent sur le marché. Nombre d'entre eux ne sont pas faciles à appliquer. Le résultat laisse souvent à désirer. Ou il n'y en a tout simplement pas! Le recours est alors l'épandage à la main. Des endroits brûlés par trop d'engrais, d'autres clairsemés là où trop peu d'engrais a été réparti.

Avec notre nouvel épandeur Granomax breveté, une solution prodigieusement simple mais particulièrement efficace existe. Granomax, l'épandeur d'engrais et de produits de déneigement. Remplissez d'engrais le sac avec un verre mesureur ou une pelle, fermez la fermeture éclair et accrochez le sac confortablement sur vos épaules. Avec le dispositif d'épandage, répartissez l'engrais sur votre gazon, sous les arbustes, sous les rosiers ou là où des granulés d'engrais sont nécessaires. Il fonctionne d'ailleurs parfaitement en hiver avec du sel ou des produits de déneigement. Rapide, simple et régulier. Parfait! Testez Granomax. Quiconque le possède en est ravi.

Avitaillement de la tondeuse à gazon ou d'autres appareils à petit moteur.

Qui n'a jamais été confronté à ce problème ? Refaire le plein se termine souvent en versant de l'essence à côté et les mains empestant le carburant, du gazon brûlé ou des tâches dans l'allée. Tout cela appartient au passé avec Rapidon, le bidon d'essence à bouton intelligent. Déplier simplement la tubulure de remplissage et le bouton à presser. Faire le plein en dosant la bonne quantité grâce au bouton à presser. Teminé.

Ce bidon d'essence, que nous avons développé et breveté, a une nouvelle fois été récompensé par des prix d'innovation et des distinctions. Testez-le ! Vous en serez ravis, comme nombre de personnes avant vous. A ce propos, pour ceux qui ont besoin d'un entonnoir de remplissage pour quelque application que ce soit : nous en avons aussi. L'encoche d'aération garantit un débit homogène sans bulles susceptibles de le perturber. Le rebord de l'entonnoir empêche que le liquide ne déborde d'un côté tandis qu'il est versé de l'autre. Et : grâce à un tissu fin en laiton, qui tient lieu de filtre dans l'entonnoir, il est possible de filtrer ou retirer les petites particules ou gouttes d'eau pouvant se trouver dans le carburant, ce qui empêche l'apparition de certains défauts du moteur. Un système éprouvé depuis des dizaines d'années pour le remplissage d'essence ou de diesel.

La bonne buse

Le choix des buses est déterminant. Elles permettent d'économiser la décoction à pulvériser, de gagner du temps et d'augmenter l'efficacité. Les professionnels qui utilisent toujours le même appareil pour une application donnée préfèrent des buses à réglage et taille de trous fixes. Un étalement du brouillard de pulvérisation homogène et un débit constant permettent un travail régulier et optimisé. Pour une utilisation universelle, il est recommandé de monter des buses de régulation. L'étalement du brouillard de pulvérisation (jet ou brouillard, angle de pulvérisation) peut être réglé. Les quantités débitées peuvent en partie elles aussi être influencées. Si vous traitez des surfaces, utilisez des buses de pulvérisation à tête plate, pour les buissons et les haies des buses à cône plein ou creux. Notre gamme de buses et d'accessoires tels que les porte-buses multiples, extensions ou rallonges télescopiques... offre une solution pour (quasiment) chaque application.

Tableau de conversion des concentrations

Tableau de conversion des concentrationsOuvrir le ableau de conversion des concentrations

Le bon produit, le bon appareil et le bon équipement sont des conditions préalables importantes. Un bon mélange, mais aussi les quantités appliquées sur une surface donnée sont tout aussi importants. Respecter impérativement les indications du fabricant. Augmenter un peu la dose ne sert à rien, ne fait que nuire à l'environnement et provoque des gaspillages. Pour de nombreux produits, le mouillage de la surface est d'une grande importance. Conseil: ajouter une goutte de produit vaisselle dans la décoction une fois qu'elle est finie permet d'augmenter la tension de surface et veille à un meilleur mouillage et à une meilleure adhésion. Il est ainsi possible d'en augmenter l'efficacité.

Conseils générales utiles

  • Les produits phytosanitaires sont en règle générale moins chers sous forme concentrée que sous forme de produits finis.
  • D'abord identifier exactement la maladie puis sélectionner le produit adapté. Par mesure de sécurité, se laisser conseiller dans un magasin spécialisé.
  • Ne pas appliquer plus de produit que nécessaire et éliminer les quantités résiduelles selon les indications du fabricant. Ne pas verser dans les canalisations. Observer les indications d'utilisation et de dosage du fabricant.
  • La bonne buse et la bonne pression de travail permettent d'économiser la décoction à pulvériser, de gagner du temps et d'améliorer l'efficacité. Sélectionnez la bonne buse. Si vous utilisez une buse de régulation, réglez celle-ci en réglant d'abord le schéma de pulvérisation souhaité avec de l'eau pure et la pression de travail prévue. Les décoctions à pulvériser (herbicides, par exemple) qui sont appliquées sous la forme de grandes gouttes (moins de dérive) doivent être pulvérisées avec une faible pression de max. 1.5 à 2 bar. Lorsqu'il faut former un brouillard fin, sélectionnez une pression plus élevée et réglez la buse en conséquence.
  • Mélanger si possible la décoction dans un seau ou un récipient mais pas dans le pulvérisateur. Si le mélange doit s'effectuer dans le pulvérisateur, toujours remplir d'eau dans un premier temps! Et ajouter seulement après la quantité de concentré calculée en fonction de celle de l'eau, puis le reste de quantité d'eau. Ainsi, vous obtenez un meilleur mélange et empêchez que le concentré ne s'échappe, selon l'appareil, par une ouverture ou dans le flexible de sortie et que le mélange ne soit par conséquent plus correct.
  • Portez toujours des gants et lunettes de protection adaptés lorsque vous effectuez le mélange.
  • Toujours dissoudre entièrement les produits sous forme de poudre avant d'en remplir le pulvérisateur pour éviter que les conduites et la buse ne se bouchent.
  • Toujours nettoyer le pulvérisateur après utilisation.
  • N'utiliser que des herbicides avec les appareils qui en ont déjà pulvérisé. Même de faibles quantités résiduelles ou diluées peuvent être nocives pour les plantes utiles.
  • Dans de nombreux cas, il est plus important de traiter la face inférieure de la feuille, c'est pourquoi il faut orienter la buse de sorte que le jet s'échappe vers le haut.
  • Nettoyer et entretenir régulièrement les appareils. Contrôler régulièrement la présence éventuelle d'endommagements ou de défauts. Remplacer immédiatement les pièces endommagées. Ne pas exposer inutilement les appareils au froid, à la chaleur, au soleil, au vent et aux intempéries. Il est ainsi possible d'en rallonger considérablement la durée de vie. En cas de panne de l'appareil, nous vendons des pièces détachées. Selon le produit, nous tenons à disposition des pièces détachées pendant une durée pouvant atteindre 10 ans après l'arrêt de la production du produit.

Quelques termes techniques

Fongicide:contre les maladies fongiques
Insecticide:contre les insectes (6 pattes).
Acaricide:contre les acariens (8 pattes).
Herbicides:contre les mauvaises herbes. Herbicide sélectif pour une utilisation ciblée sur du gazon.
Oïdium:dépôt blanc, farineux, qui se propage sur toute la surface de la plante.
Mildiou:apparaît toujours sur la face inférieure des feuilles. Moisissures blanc-gris à gris souris sur de faibles surfaces. Détectable sur la face supérieure des feuilles par les tâches jaunâtres dans un premier temps puis oranges à pourpres. Fréquent importante perte de feuilles également.

Pour chaque application le pulvérisateur adapté Birchmeier, grâce au sélecteur de produits de notre site Internet.